actualités - Viande bovine


Viande bovine : EGA bafoués, éleveurs dépités

A qui profite le déconfinement et la crise structurelle dans le secteur de la viande bovine ?

Certainement pas aux éleveurs ! En 23 ans, le ciseau des prix d’après les sources INSEE-GEB-IDELE fait apparaître une progression des prix à la consommation de l’ordre de 73 %, à comparer avec une hausse limitée de 21 % des prix payés aux éleveurs.

Les charges ont augmenté de 55 % au cours de cette même période. Les rapports annuels de l’observatoire des prix ne font que confirmer cette tendance lourde qui conduit à un revenu des ateliers viandes largement en deçà d’un SMIC annuel pour un UTH.

Les deux temps du confinement ont eu peu d’impact sur la consommation. La valorisation du steak haché se poursuit et le rythme des abattages est soutenu. Ces éléments positifs ne permettent toujours pas des prix conformes aux coûts de production calculés par INTERBEV dans le cadre des EGA. Le différentiel est d’un euro pour toutes les catégories.

La FDSEA avait adressé cet été, une lettre ouverte aux acteurs de la filière afin de les alerter sur la situation. Ils se sont défaussés sur INTERBEV NORMANDIE pour apporter une réponse à moyen terme, sans perspective immédiate pour des éleveurs au bout du rouleau. Une approche inadmissible pour la FDSEA qui exige toujours un retour de prix significatif pour les éleveurs. Cela passera par l’application de l’ensemble des volets de la loi Egalim validée par tous les collèges de l’interprofession en particulier, l’aval de la filière.

Les élus doivent également prendre leurs responsabilités pour une exclusivité de l’origine France en RHD de leurs compétences. Cela passera en outre par une prise de conscience des autres opérateurs, BIGARD en tête, qui cisaillent la branche sur laquelle ils sont confortablement assis sans se soucier de l’avenir de l’élevage dans la Manche.

La FDSEA, sans évolution positive de la situation des éleveurs dans les semaines à venir, se verra dans l’obligation d’envisager une mobilisation syndicale.

 

Jean-Hugues Lorault, Secrétaire Général de la FDSEA de la Manche